chezmonveto
Imprimer

picto BILAN SANITAIRE D'ECURIE

Le bilan sanitaire d'écurie (BSE) est effectué à la faveur d’une visite annuelle avec le responsable de l’écurie pour réaliser une analyse globale de l'écurie afin d'optimiser le fonctionnement de celle ci et la santé des chevaux, et assurer une traçabilité des soins. Cette visite va porter sur l'ensemble de la structure : locaux, état clinique des animaux ainsi que des pathologies rencontrées au cours de l'année, gestion sanitaire, ainsi que des documents tels que livrets, registre d'élevage (instauré par l'arrêté de 5 Juin 2000 pour renforcer la traçabilité des animaux)...

 

Cette visite permet de recueillir des informations nécessaires à l’établissement d’un document de synthèse, le Protocole de soins qui renseignera le vétérinaire et le détenteur des équidés sur :

  • les affections observées et leur caractère prioritaire ou non (critères de diagnostic)
  • Les méthodes de prévention et d'hygiène à appliquer
  • Les méthodes de traitement à utiliser (médicaments, dosages, méthodes d'administration)
  • Les critères d'alerte pour détecter toute dérive inquiétante et nous prévenir

Ce document, réactualisé au minimum tous les ans, rassemble également des données cliniques et techniques sur les maladies équines susceptibles d’être rencontrées sur place. Ce protocole de soin permet la délivrance de médicaments de façon à ce que le détenteur puisse pallier aux premières urgences avant la venue du vétérinaire si nécessaire

Sans BSE et établissement du protocole de soin, il est interdit de délivrer de médicaments sans examen préalable de l'équidé.

 

Exemple :

Il peut malheureusement arriver qu'un cheval présente brusquement des signes de coliques. La première chose à faire est de réaliser une injection de Calmagine et de le marcher. Souvent les signes de coliques rétrocèdent à ce traitement. Dans le cas contraire, la visite vétérinaire est indispensable. Si un BSE et protocole de soin a été effectuée au préalable, votre vétérinaire aura pu vous laisser un flacon de Calmagine avec les recommandations nécessaires et vous pourrez soulager le cheval immédiatement.


L'établissement du BSE, même s'il est légalement obligatoire pour la délivrance de certains médicaments établis dans le protocole de soins, doit surtout être considéré comme une opportunité de faire le point sur l'écurie afin d'optimiser la santé des chevaux et limiter au maximum les pathologies. Et que vous soyez en mesure de pallier aux premiers soins en cas de pathologies connues ou en cas d'urgence.