chezmonveto
Imprimer

picto EXAMEN COLIQUE

En cas de coliques, même légères, n'hésitez pas à contacter le Dr Audrey Rohn au 0650789467, elle pourra intervenir dans les plus brefs délais et vous conseiller sur l'attitude à tenir en attendant son arrivée.

 

La colique est une pathologie potentiellement grave dont l'évolution est incertaine et peut parfois entraîner la mort du cheval dans les cas les plus graves.

Lors de coliques très légères et prises à temps par exemple, une injection d'antispasmodique et le fait de faire marcher le cheval peuvent suffire. Mais il peut s'avérer nécessaire de mettre en place un traitement médical plus lourd, voire même de référer le cheval dans une structure hospitalière en vue d'une chirurgie si le traitement médical n'améliore pas l'état du cheval.

La rapidité d'intervention du vétérinaire et la mise en place de traitement adapté sont primordiales et peuvent être décisives quant au pronostic vital du cheval.


  • Le flehmen : signe possible d'inconfort
  • Se regarde les flancs
  • Coliques violentes

SYMPTOMES DE COLIQUE

 

Les symptômes de coliques sont caractéristiques : selon la gravité des coliques, le cheval refuse de manger, gratte le sol, se regarde les flancs, il peut faire le signe de flehmen ou présenter une forte sudation, et enfin se coucher et se rouler. Lors de coliques sévères (torsion du colon par exemple), le cheval est très violent et peut littéralement se jeter dans les murs.


CAUSES POSSIBLES DES COLIQUES

 

Les principales causes de coliques sont :

  • Alimentation inadaptée (cheval au repos au box mangeant de la paille : impaction ou stase, ...)
  • Parasitisme
  • Stress, ulcères gastriques
  • Gestation
  • Problème métabolique
  • ...


EXAMEN DU CHEVAL EN COLIQUE

 

L'examen colique consiste en un examen clinique et une auscultation complets (fréquence cardique, muqueuses, transit...), une palpation transrectale, un sondage naso-gastrique (pour vérifier l'absence de reflux gastrique). Ces examens peuvent nécessiter une tranquillisation du cheval s'il est trop agité et douloureux.


Le traitement mis en place pour un cheval présentant des signes de coliques dépend du diagnostic établi par le vétérinaire, et peut nécessiter une hospitalisation dans une structure de soins adaptée voire même une intervention chirurgicale.